Poil

Pourquoi tondre un chien en été n’est pas une bonne idée ?

Pour le comprendre, il faut savoir comment fonctionne le système de thermorégulation du chien. Alors que nous, les humains, pour garder la température de notre corps constante indépendamment des degrés extérieurs, nous transpirons et c’est à travers l’épiderme que nous expulsons ainsi la chaleur, le chien en revanche a très peu de glandes sudoripares, et elle se trouvent seulement sous les coussinets des pattes et sur la langue.

Le chien ne transpire donc pas par la peau du corps comme nous les humains, ils réduisent leur température corporelle à travers l’air qu’ils respirent par le nez et l’expulse par la bouche. C’est pourquoi, quand il fait chaud, le chien ouvre la gueule et fais des respirations courtes et rapides.

Le poil, pour les chiens est une protection importante, car il fonctionne comme une isolation thermique et si on la prive de sa fourrure, la peau reste donc exposée au climat : températures froides en hiver et au soleil en été. Il faut savoir que la peau du chien est beaucoup plus délicate que la nôtre, et est susceptible aux coups de soleil, au dermatite, érythème et démangeaisons conséquentes.

Une fois que nous avons bien compris que le chien ne transpire pas par la peau et que le poil n’est pas la cause de “son avoir chaud”, nous pouvons maintenant comprendre la vraie fonction du poil.

Chaque race de chien a une fourrure ayant des besoins spécifiques qui doivent être respectée, mais la fonction principale du pelage est celle de protéger la peau ; que ce soit de la pluie, du froid, de la chaleur, des piqûres d’insectes, des infections ou des abrasions mécanique et chimique (griffures, morsures, contact avec des produits toxiques, etc.).

Il devient ainsi évident qu’après la tonte, sans plus aucune protection, la peau est donc complètement exposée, à toute sortes d’agressions et aux rayonnement ultraviolet.

Mais la chose se complique davantage pour toutes ces races de chiens qui ont du sous-poil et donc un follicule pileux complexe ; c’est à dire que dans chaque follicule il y a plusieurs poils : un poil primaire et plusieurs poils secondaires appelé aussi ‘’sous poil’’.

La couche primaire est celle qui donne la couleur et la beauté à l’animal et qui agit comme un filtre contre les rayons du soleil. Tant dit que le sous-poil, généralement d’un aspect laineux, est celui qui pousse ou tombe en fonction de la température extérieure et qui protège le chien contre le froid ou le chaud. Le problème est que le sous poil a un rythme de croissance plus rapide que les poils primaires, donc si tout le pelage est coupé court, le sous poil finira par pousser plus rapidement en engloutissant le poil primaire. On aura donc un chien qui non seulement n’aura plus jamais son beau poil d’origine, mais il aura un excès de sous-poil et par conséquent sentira bien plus chaud qu’un chien avec une fourrure équilibrée.

Description du follicule pileux du chien

 

Pour toutes ces raisons, tondre un chien très court n’est jamais une bonne idée. Les poils peuvent être coupés, mais essayez de ne pas le faire couper trop court. Un chien bien toiletté et sans aucun nœud ne se sentira donc pas plus chaud en été.

 

Si on ne doit pas tondre le chien, que peut-on alors faire pour que notre chien ait moins chaud surtout en été ?

1 – Le brosser régulièrement pour éliminer les nœuds et l’excès de sous-poil. Cela aide à rester frais et à perdre moins de poils dans la maison ; de plus c’est une excellente pratique qui aide à stimuler la peau, avoir un pelage plus sain et à créer un lien avec son animal.

2 – Un bon bain ou moins une fois par mois avec de bons produits adaptées au chien. Cela aide, non seulement à avoir un chien propre et qui sent bon, mais aussi à avoir une peau plus saine qui fonctionne correctement et donc qui produit un poil plus fort et plus sain.

Ce qu’il ne faut pas faire, exemples de chiens tondu pour l’été :

Chow chow tondu Exemple à ne pas suivre Ce qu'il ne faut pas faire

 

Le cycle du poil

Le follicule pileux est caractérisé par une activité cyclique, qui comporte 3 phases :

Les chiens du château le cycle du poil

1 – Anagène ou phase de croissance, qui fait en sorte que le sujet produit en moyenne 1 cm de poil par mois. Le follicule pileux est caractérisée par un puits fusiforme bien développé, (papille dermique). Cette phase est celle qui permettra de déterminer la longueur finale du manteau de l’animal, bien sûr cela varie selon la race et la physiologie de chaque chien.

2 – Catagène ou la phase transitoire. Lors de cette phase, le follicule pileux se rétrécit, la papille dermique se détache et le poil se se rétracte vers la surface.

3 – Télogène ou la phase de repos. Cette phase se manifeste par un manque totale d’activité de la part du follicule pileux. Le poil ainsi sans plus aucune ‘’nourriture’’, se détache et tombe. C’est dans cette période que le brossage de l’animal est le plus efficace afin de faciliter une reprise plus rapide du cycle folliculaire, car une nouvelle phase Anagène commence spontanément après la chute du poil.

La phase Anagène a une durée différente pour chaque race. Dans certaines races pour lesquelles la phase Anagène est très longue, comme par exemple les caniches, il sera difficile de remarquer une perte naturelle des poils. Pour d’autres races comme par exemple le labrador, la phase Anagène est moins longue et donc on peut constater une perte constante des poils tout au long de l’année.

Groupe chiens